• Culture : une chance à saisir!

    Imprimer

    Le Grand Théâtre de Genève a retrouvé son lustre d'antan. La "Nouvelle" Comédie, le théâtre de Carouge et le Pavillon de la danse se construisent. La Cité de la Musique fait déjà rêver les mélomanes et les étudiants de la haute école de musique. Et bientôt, espérons-le, le Musée d'art et d'histoire fera peau neuve. Notre canton va se doter ces prochaines années d'infrastructures culturelles exceptionnelles. C'est une chance unique pour Genève. Et une immense responsabilité pour les élu-e-s communaux et cantonaux. 

    Dans ce contexte, l'acceptation à plus de 80%, le 19 mai dernier, de l'initiative qui demande que le canton coordonne les politiques culturelles et participe au financement des institutions sises sur son territoire, est un signal fort. Car pour que les nouvelles institutions culturelles soient à la hauteur de leurs ambitions, il faudra fédérer les ressources, travailler main dans la main et faire des choix. 

    Or par le passé, le canton s'est trop souvent reposé sur les contribuables de la Ville de Genève pour soutenir des institutions à caractère régional qui bénéficient à l'ensemble des Genevoises et Genevois. La Ville a quant à elle trop souvent justifié son existence par son opposition au canton. C'est un combat stérile qui n'intéresse que le microcosme politique. Un combat qui a découragé des partenariats publics privés et fragilisé les institutions et les acteurs culturels.

    Elu-e-s communaux et cantonaux doivent désormais apprendre à oublier ces querelles d'égo pour retrouver les seules priorités qui comptent vraiment en matière culturelle : offrir une lisibilité et un soutien aux artistes, accompagner la relève, valoriser nos institutions et garantir la qualité et l'efficience des prestations délivrées aux habitant-e-s de notre canton.

    L'initiative a d'ores et déjà permis – avant même le résultat du 19 mai dernier - de renouer le dialogue entre les autorités communales et cantonales. Mais le plus dur reste à faire. Les élu-e-s devront rapidement démontrer leur capacité à travailler ensemble pour dessiner une politique culturelle commune au service de Genève et des Genevois-e-s. Alors que notre canton connait des temps difficiles, c'est notamment grâce à la culture qu'il retrouvera sa vitalité, des perspectives et une vision forte et ambitieuse!

    Lien permanent 1 commentaire